Veilleuse aux trois feuilles - Veilleuses

  • /media/filer_public_thumbnails/filer_public/2013/12/20/1.jpg__1000x1000_q85_upscale-True.jpg
  • /media/filer_public_thumbnails/filer_public/2013/12/20/3.jpg__1000x1000_q85_upscale-True.jpg
  • /media/filer_public_thumbnails/filer_public/2013/12/20/4.jpg__1000x1000_q85_upscale-True.jpg
  • /media/filer_public_thumbnails/filer_public/2013/12/20/5.jpg__1000x1000_q85_upscale-True.jpg
  • /media/filer_public_thumbnails/filer_public/2013/12/20/2.jpg__1000x1000_q85_upscale-True.jpg
  • /media/filer_public_thumbnails/filer_public/2013/12/20/6.jpg__1000x1000_q85_upscale-True.jpg
Cette veilleuse est composée d'un socle reposant sur trois médaillons cannelés. La terrasse circulaire est finement martelée en "rosée". Une couronne cannelée encercle la verrerie. Trois rameaux de décor composés de deux volutes d'une boules et de trois feuilles végétalisent l'ensemble. Tulipe poudrée blanche et rose de Charles Schneider d'époque Art Déco.

Signature Y.Mercier en creux sur le socle.

Dimensions de la veilleuse; Hauteur 17cm, diamètre 13,5cm

Le décor de cette veilleuse est typiquement Art Déco.Une alternance de cannelages très réguliers et de surfaces lisses est mise en avant. Edgar Brandt et Paul Kiss, maîtres ferronniers d'art et concurrents à cette époque ont tous deux réalisés de très belles oeuvres dans cette mouvance. Le réalisme de l'Art Nouveau à laissé sa place à un style allégé et lissé. Cette ligne du fer forgé était la dernière avant l'arrivée du modernisme qui se débarrassa du décor pour ne garder que des lignes droites et courbes mettant en avant l'image industrielle dans le mobilier et l'architecture.


Demandez plus d'information sur cette pièce